Hurts Like Heaven   

Written in graffiti on a bridge in a park
“Do you ever get the feeling that you’re missing the mark?”
It’s so cold it’s so cold
It’s so cold it’s so cold
Written up in marker on a factory sign
“I struggle with the feeling that my life isn’t mine”
It’s so cold it’s so cold
It’s so cold it’s so cold
See the arrow they shot
Trying to tear us apart
Take the fire from my belly and the beat from my heart
Still I won’t let go
Still I won’t let go

Of you- ooh ooh
Cos you do
Oh you use your heart as a weapon
And it hurts like heaven

On every street every car every surface a name
Tonight the streets are ours
And we’re writing and saying
Don’t let em take control
No we won’t let them take control
Yes I feel a little bit nervous
Yes I feel nervous and I cannot relax
How come they’re out to get us
How come they’re out when they don’t know the facts
So on a concrete canvas under cover of dark
On a concrete canvas I’ll go making my mark
Armed with a spraycan soul
I’ll be armed with a spraycan soul

And you ooh ooh
You ooh ooh
Cos you use your heart as a weapon
And it hurts like heaven

Woah oh oh oh, woah oh oh oh
Yeah it’s true
When you
Use your heart as a weapon
Then it hurts like heaven
And it hurts like heaven
Oh oh oh-oh

And it hurts like heaven
Oh oh oh oh oh oh oh

Blesse comme le paradis

Écris en graffiti sur un pont dans un parc
“N’as-tu jamais ru le sentiment que tu manquais la cible?”
C’est tellement glaçant, c’est tellement glaçant
C’est tellement glaçant, c’est tellement glaçant
Écris au marqueur sur l’enseigne d’une usine
“Je lutte avec le sentiment que ma vie n’est pas la mienne”
C’est tellement glaçant, c’est tellement glaçant
C’est tellement glaçant, c’est tellement glaçant
Je regarde la flèche qu’ils tirent
Essayant de nous déchirer
Je prends le feu de mon ventre et le battement de mon cœur
Du calme, je ne vais pas lâcher
Du calme, je ne vais pas lâcher

Oh tu ooh
Parce que tu
Oh tu utilises ton cœur comme une arme
Et il blesse comme le paradis

Sur chaque rue chaque voiture chaque surface un nom
Ce soir les rues sont les nôtres
Et nous écrivons et disons
Ne les laissons pas prendre le contrôle
Non nous les laisserons pas prendre le contrôle
Oui je me sens un peu nerveux
Oui je me sens nerveux et je ne peux pas me détendre
Comment se fait-il qu’ils soient dehors pour nous attraper
Comment se fait-il qu’ils soient dehors alors qu’ils ne connaissent pas les faits
Alors sur une toile de béton sous une couche d’obscurité
Sur une toile de béton je vais laisser ma trace
Armé d’une bombe d’âme
Je serai armé d’une bombe d’âme

Et tu ooh ooh
Tu ooh ooh
Parce que tu utilises ton cœur comme une arme
Et il blesse comme le paradis

Woah ohohoh ,woah oh oh oh
Yeah c’est vrai
Quand tu
Utilises ton cœur comme une arme
Puis il blesse comme le paradis
Et il blesse comme le paradis
Oh oh oh oh

Et il blesse comme le paradis
Oh oh oh oh oh oh oh