Coldplay a annoncé lundi 16 février sa venue au Festival de Glastonbury 2016. Pour la première fois, un groupe sera quatre fois tête d’affiche du plus grand festival d’Angleterre. Car entre Coldplay et Glastonbury, c’est toute une histoire

Glastonbury, c’est un petit village de l’ouest de l’Angleterre, dans le comté du Somerset. Un village rempli de vaches, au milieu de la campagne. Mais pour les amoureux de musique, Glastonbury, c’est un festival. Trois jours de fête en juin, avec sa célèbre pyramide, qui a vu tous les grands artistes britanniques y passer. David Bowie, Muse, U2, Oasis ou encore Radiohead. La liste est longue. En quelques mots, un temple de la musique anglo-saxonne depuis 1970.

Tout commence dans une tente. Une grande tente. Coldplay joue quelques titres lors du Festival de Glastonbury 1999. Une setlist à faire pâlir les nostalgiques de cette époque : Careful Where You Stand, No More Keeping My Feet On The Ground, Shiver, Spies, Brothers & Sisters, Bigger Stronger, Only Superstition. Il faut bien commencer quelque part. Mais le lien intime il faut bien le dire entre le groupe et le festival est loin d’être terminé.

Un an plus tard, en 2000, un jeune groupe fait son apparition sur la seconde scène lors de la journée du samedi. Son nom ? Coldplay. Quelques mois auparavant, les quatre londoniens ont sorti le premier single de Parachutes, Shiver. Ce titre leur a permis d’être invités au Festival de Glastonbury. Un court set, huit titres seulement, mais ce concert a été le tremplin de leur carrière, une véritable rampe de lancement, à l’image de leur premier album.

Deux ans plus tard et un album, Coldplay est (déjà) tête d’affiche du Festival de Glastonbury. Passage direct entre la seconde scène et la célèbre pyramide. Et déjà un concert mémorable pour ceux qui y étaient, avec notamment les lasers de Clocks. Le concert donné en 2000 est déjà derrière eux. Quatrième passage et pour la deuxième fois tête d’affiche, en  2005, à l’occasion du Twisted Logic Tour. Coldplay s’enracine vraiment à Glastonbury, et entre petit à petit dans la famille du festival.

Après une longue attente, six ans tout de même, Coldplay revient « chez lui », en 2011, lors de la tournée des festivals qui précède la sortie de Mylo Xyloto. Et pour la troisième fois tête d’affiche, en compagnie de U2 et Beyonce. Costaud. Cette année Coldplay va donc rentrer dans l’histoire de ce festival mythique en devenant le premier groupe à être quatre fois tête d’affiche. Et l’histoire continuera de s’écrire sous la pyramide.