Quatre ans après A Head Full of Dreams, Coldplay revient avec un nouvel album intitulé Everyday Life prévu pour le 22 novembre 2019. Le groupe britannique n’a pas manqué de surprises pour annoncer son retour. ColdplayFrance vous fait le récap !

En termes de communication, Coldplay fait rarement (jamais ?) comme tout le monde. Près de quatre ans après leur dernier album, A Head Full of Dreams, le premier signe du retour du groupe britannique est apparu sur le mur d’un métro de Sao Paulo le 15 octobre 2019. Une immense photo en noir et blanc, sur laquelle nous pouvons voir le groupe dans un style vintage, au sein d’un band avec une date inscrite : 22 november 1919. Celle-ci a cependant été retirée. En cause ? Une pose trop précoce. Trop tard, la fanbase était déjà sur les rangs. Deux jours plus tard, des dizaines de ces affiches ont été aperçues un peu partout dans le monde : Paris, Hong Kong, Berlin, Madrid… et même une en couleur au Pérou ! Cependant les premières prémices du retour s’étaient fait sentir sur YouTube. Le groupe avait modifié la miniature de 8 chansons et a ajouté des emojis de soleil et de Lune dans la description de celles-ci : Yellow, The Scientist, The Hardest Part, Life in Technicolor ii, Paradise, Up&Up et A L I E N S.

EHJZ2_YXkAA9_ea
72876528_2145476318889884_6159126429817634816_n

Le même jour, le groupe a changé ses bannières sur les réseaux sociaux. En symbole, la Lune et le Soleil encadrés dans un motif oriental, apparus il y a plus de 10 ans sur la veste de Chris Martin lors de l’ère Viva la Vida. Un hasard? Certainement pas. La mise en bouche a continué le 19 octobre avec la publication d’une très courte vidéo, certains ont imaginé un album de reprises anciennes car le son faisait penser à une version symphonique de Yellow. Album de reprises ou de composition ? Le mystère reste entier mais le style musical colle parfaitement avec la photo apparue quelques jours auparavant. Et la communication vintage ne faisait que commencer…

Un encart pour annoncer l’album

Le 21 octobre, une fan a reçu un mystérieux courrier dont voici le texte traduit : «Chers amis,
La dactylographie n’est pas parfaite et j’en suis désolé. J’espère, et nous espérons que, où que vous soyez, tout va bien pour vous. Depuis ces 100 dernières années, nous avons travaillé sur un projet appelé Everyday Life. Dans les petites annonces vous pourriez écrire « Double album à vendre, un possesseur très attentionné ». Une partie s’appelle Sunrise « Lever de soleil« , ‘autre Sunset « Coucher de soleil« . Cela sort le 22 novembre. C’est à peu près comme cela que l’on perçoit les choses. On vous envoie plein d’amour depuis notre hibernation. » Pour la première fois de leur carrière, Coldplay sortira un double album. La tracklist fuitera quelques heures plus tard sur Amazon : deux disques de 8 titres chacun.

EHepuceXYAA9xqZ
91dLprCMjCL._AC_SL1500_

De plus, le groupe a modifié la page d’accueil de son site internet, ajoutant la fameuse lettre mais aussi un compte à rebours, vintage lui aussi, avec un décompte allant jusqu’au jeudi 24 octobre à 20h30 heure française. Pour terminer, Coldplay a décidé de ne rien faire comme personne en officialisant cette tracklist dans les journaux. Non pas dans un article, mais dans des encarts publicitaires. En France, Coldplay a choisi l’édition datée du… 24 octobre du journal Le Monde. Ce soir-là, le groupe dévoile non pas un mais deux titres issus de chaque disque : Arabesque et Orphans. Une voix francophone s’est d’ailleurs immiscée dans le premier couplet d’Arabesque, il s’agit de celle de Stromae !  Un probable retour dans le passé, au lendemain de la première guerre mondiale, loin du style de A Head Full of Dreams. Se réinventer et surprendre, certainement les meilleures qualités de Coldplay.

Notre spécialiste « instruments », Tim, s’est penché sur les deux chansons pour tenter d’analyser leurs contenus et en dégager les sonorités.

Pour Orphans

On a une ligne de basse assez présente sans être plongée dans trop d’effets contrairement à la guitare de Johnny qui elle est plongée dans un écho. On retrouve des percussions particulières qui font penser à Hymn For The Weekend, des petites cymbales qui rappellent les cloches indiennes. En revanche c’est pauvre du côté des claviers. Pas de piano acoustique pour ce morceau mais un synthé « flying pad » qui est présent pour chatouiller un peu les oreilles. Pour suivre dans les instruments exotiques, on retrouve dans ce morceau un koto, un instrument asiatique dont vous reconnaîtrez forcément le son. On aura comme dans la plupart des morceaux du groupe un bout de chanson chantée en seconde voix par Will Champion.

73201487_554176615411288_8647738529612300288_n
EHq13gtXYAAFhth-2

Pour Arabesque 

Le rythme est donné par la guitare acoustique puis est rejoint par une guitare électrique bien saturée elle-même mélangée et confondu avec un saxophone. C’est la première fois chez Coldplay qu’un cuivre est aussi présent. La ligne de basse est assez simple. Les cordes frottées (violons) jouent le rôle du synthé. En même temps que la voix qui arrive, on entend un piano électrique qui joue, c’est un Wurlitzer (piano électrique célèbre, fréquemment utilisé par le groupe SUPERTRAMP). Dans Orphans, on a même le droit à un solo de saxophone durant lequel on entend la guitare en écho. Vers la fin du morceau, le synthétiseur fait son apparition. Notons enfin que le piano n’est toujours pas présent dans ce morceau. Piano qui je le rappelle, est un instrument emblématique du groupe présent et audible dans la plupart des morceaux du groupe jusqu’à présent.

Pour en savoir plus :

Crédits Photo : Marcus Haney