Après une discussion avec toute l’équipe du site nous avons décidé de partir à Londres pour essayer de rencontrer le groupe mais nous ne nous attendions vraiment pas à vivre ça…

J-15 : Les Grands préparatifs

Soit deux semaines avant le départ toute l’organisation générale était encore à prévoir, déplacement, hébergement, coûts, toutes ces choses qui sont primordiales pour un bon départ. Heureusement on savait tous que l’on pouvait compter sur notre Julien qui est quelqu’un d’hyper méticuleux.

Une fois toute ces réservations bouclées et l’organisation mise en place nous savions tous que nous allions partir dans un voyage qui s’annonçait déjà superbe, que ce soit pour nos rencontres, certains d’entre nous ne s’étaient jamais rencontrés et d’autres si et puis la part d’aventure qu’un Road Trip apporte sur ce que l’on apprend des autres mais aussi de soi-même.

Cette part de magie, je l’avais en moi comme chacun d’entre nous j’en suis sur !

On ne savait pas vraiment si l’on allait rencontrer le groupe à vrai dire, mais nous avions tous cet espoir qu’au travers d’une ruelle, ou d’un chemin, et qui sait à la sortie du studio, d’apercevoir une tête familière, moment que chaque fan du groupe souhaiterait vivre une fois dans sa vie.

J-2 : Fais tes valises on s’en va d’ici !

Nous voilà enfin arrivé au stade de préparer ses affaires ! On s’est vite confrontés à un problème gênant : certains d’entre nous avaient beaucoup de chemin à faire pour aller au point de rendez-vous, complexe et surtout assez cher, il fallait donc y remédier. C’est grâce au système de covoiturage que nous avons trouvé une solution, qui s’est avérée payante puisque les premiers échanges et découvertes se sont faits à ce moment. Malgré un gros trajet en perspective, on peut dire que l’on aura visité la France et toute sa splendeur, enfin….. (Merci le Département du Loiret)

J-1 : L’excitation de partir loin avec des amis et qui sait ce qui peut se passer….

J-1 du grand départ, ce mélange d’excitation de rencontrer les autres fans, de partir à l’aventure et en même temps la fatigue accumulée lors du très grand voyage de la veille produit une sensation bizarre mais nous étions déjà psychologiquement prêts à reprendre la route.

Jour J : En voiture Simone !

Après un réveil très matinal, il fallait que nous ayons une marge sur notre temps de trajet calculé pour les imprévus. Malgré la précipitation, toutes les affaires furent bouclées, les sacs dans la voiture et nous étions partis pour au moins trois heures de route jusqu’au prochain lieu de rendez-vous.

Une fois dans la voiture, nous en avons profité pour écouter le dernier album de « Muse » ( ça nous a d’ailleurs inspiré un article si vous êtes intéressés ) qui nous a semblé vraiment réussi. Et évidemment on s’est mis tous les albums studio de Coldplay, bref, de quoi apprécier le trajet.

Malgré des tracteurs, des énormes convois, des conducteurs alcoolisés sur la route, les quelques indications pas très claires, les passages sur des petits chemins de ferme et de sentier très étroits et pas très agréables pour une voiture de type « break » (merci le Nord de la France),  nous prenions la direction d’un supermarché d’une petite commune où nous attendait une amie fan aussi. Nous voilà à présent trois dans la voiture. Dès lors, nous avions véritablement réalisé, Julien et moi, que le séjour commençait à ce moment précis.

Rapidement nous passions de trois à quatre dans la voiture puisque notre amie Julie nous rejoignait. C’est paarrrtttiiiii direction Calais ou notre Ferry nous attendait ! Durant ce transport les premières impressions, échanges, rigolades, délires nous prévoyaient déjà que le séjour allait bien se passer. Nous étions sur la même longueur d’onde.

Nous voilà arrivés au port de Calais. Je me rappellerai toujours qu’un groupe de nombreux cyclistes, un peu comme un peloton du tour de France, est sorti du bateau se mêlant aux transporteurs et aux  voitures. Personnellement, c’était la première fois que je voyais ça. Je savais très bien que c’était ce genre d’anecdotes qui reste gravé dans nos souvenirs et qui rend le voyage encore plus drôle.

Nous voilà tous ensemble à bord du bateau. Certains le prenaient pour la première fois, et d’autres étaient victimes du mal de mer donc imaginez comment le voyage était « animé ». Malgré ça, la traversée était magnifique puisque le soleil se couchait devant nous et l’horizon nous montrait déjà les côtes anglaises au large…